Le festival des Nourritures Élémentaires prépare son millésime 2018 !

Bonjour à tous,

Le festival des Nourritures Élémentaires aura lieu du jeudi 1er au dimanche 4 novembre 2018. Nous sommes très heureux de vous annoncer que le thème de la 4ème édition du festival sera « Le Corps », thème très riche chez Rabelais.

Des nouveautés sont mises en place, comme vous pourrez le découvrir très prochainement lors de la diffusion publique du programme qui aura lieu le mercredi 17 octobre prochain .

Comme chaque année, un grand banquet aura lieu dans les Caves Painctes, haut lieu de représentation de la Rabelaisie ! Sur le thème du corps, vous pouvez vous attendre à des prestations de haut vol, dans vos assiettes mais pas seulement ! [40€/personne, plus de renseignements et inscriptions au 02.47.93.30.44 ou via contact@chinon.com]

Restez connectés des dernières informations de ce magnifique festival en chinonais via nos réseaux sociaux : https://www.facebook.com/lesnourritureselementaires

A bientôt,

Rabelaisiennement vôtre,

L’équipe du festival

Vidéos des conférences de l’édition 2017

Retrouvez en vidéos les conférences de cette 3ème édition du festival « Les Nourritures Elémentaires ». En attendant novembre 2018 !

Conférences du samedi 11 novembre, Abbaye de Seuilly :

Retrouvera-t-on un jour ces mystérieux Stratagemata de Rabelais, consacrés aux prouesses et ruses de guerre de son protecteur Guillaume Du Bellay ? En attendant, prenons plaisir, dans ses histoires de géants, à la mise en œuvre comique des réflexions contemporaines les plus pointues sur l’art militaire et ses stratégies, à ces fantastiques ruses et finesses dont se vantent et s’amusent les joyeux compagnons de Pantagruel.

Lecture du texte original qu’il a composé lors de sa résidence d’auteur au Musée Rabelais en janvier 2016 : Après avoir créé l’abbaye de Thélème avec Gargantua, l’auteur imagine Frère Jean quittant cette abbaye…

Analyse de la vision de Rabelais de Kazuo Watanabe, premier traducteur de Rabelais au Japon, sous l’angle de la guerre et de son opposition à la guerre, qui pris appui sur Rabelais et sur les humanistes français.

Conférences du dimanche 12 novembre, Forteresse Royale de Chinon :

L’écuyer tourangeau Gymnaste, qui instruit Gargantua aux arts militaires, décrit par Rabelais aurait-il eu pour modèle Pietro Monte, un chevalier exemplaire loué par Balthazar Castiglione dans le Livre du Courtisan ?

Les discours sur le bon gouvernement évoluent à la Renaissance vers un réalisme de plus en plus marqué. L’évangélisme érasmien cède peu à peu la place à la raison d’État et à ce que l’on nomme aujourd’hui la /Realpolitik/.

Conférences du dimanche 12 novembre, Mairie de Chinon :

La doctrine politique qui sous-tend l’action guerrière dans le Gargantua s’inspire des théories du grand humaniste nordique contemporain, Érasme de Rotterdam (1466-1536). Cependant le jeu fabuleux de Rabelais avec la langue transforme une querelle de clocher dans le cadre chinonais en une guerre mondiale qui fait le procès de la passion belliqueuse en la désamorçant par le rire.

les guerres Picrocholine de Rabelais sont l’occasion de s’interroger sur la façon dont le rire peut s’emparer de la guerre pour la dénoncer mais aussi la définir. Pour qui la regarde la guerre peut prendre un sens comique qu’elle n’a plus pour celui qui la subit, parce que celui-là fait l’expérience de la disparition de tout sens, qui est, précisément, l’horreur de la guerre.

 

Les poèmes du Projet Poétique Planétaire de Jacques Jouet et Cécile Riou

Le PPP, projet poétique planétaire, entend adresser et expédier par voie postale un poème à chaque
être humain de cette planète.
À Chinon et autour, du 10 au 13 novembre 2017, Jacques Jouet et Cécile Riou ont composé des
poèmes pour des intervenants et participants aux Nourritures élémentaires, festival voué à François
Rabelais, au vin et, cette année, à la guerre.
Ces poèmes sont des sonnets alexandrinistes, dont la manière (en « alexandrins de longueur
variable… ») est empruntée à Raymond Queneau. Le poème « L’alexandrinisme des origines à nos jours »,
dans Le Chien à la mandoline en constitue le modèle.

jj CR PPP Rabelais - tout-page-002 jj CR PPP Rabelais - tout-page-003 jj CR PPP Rabelais - tout-page-004jj CR PPP Rabelais - tout-page-005 jj CR PPP Rabelais - tout-page-006 jj CR PPP Rabelais - tout-page-007jj CR PPP Rabelais - tout-page-008 jj CR PPP Rabelais - tout-page-009 jj CR PPP Rabelais - tout-page-010jj CR PPP Rabelais - tout-page-011 jj CR PPP Rabelais - tout-page-012 jj CR PPP Rabelais - tout-page-013jj CR PPP Rabelais - tout-page-014 jj CR PPP Rabelais - tout-page-015 jj CR PPP Rabelais - tout-page-016jj CR PPP Rabelais - tout-page-017 jj CR PPP Rabelais - tout-page-018 jj CR PPP Rabelais - tout-page-019jj CR PPP Rabelais - tout-page-020 jj CR PPP Rabelais - tout-page-021 jj CR PPP Rabelais - tout-page-022jj CR PPP Rabelais - tout-page-023 jj CR PPP Rabelais - tout-page-024 jj CR PPP Rabelais - tout-page-025jj CR PPP Rabelais - tout-page-026 jj CR PPP Rabelais - tout-page-027 jj CR PPP Rabelais - tout-page-028

Edition 2017

Nous tenions à vous remercier chaleureusement pour votre participation et votre implication lors de cette 3ème édition du festival !

Retrouvez prochainement les photos du festival, les poèmes de Jacques Jouet et Cécile Riou dans le cadre du Projet Poétique Planétaire et les vidéos des conférences !

Les intervenants de cette 3ème édition

Cette année, le festival s’internationalise pour la première fois en accueillant Aya Iwashita, Maître de conférences à l’Université de Tokyo et François Rigolot de l’Université de Princeton où il dirige le centre d’Etudes sur la Renaissance. Ils seront accompagnés de Jean-Yves Jouannais, Marcus Malte, Mireille Huchon, Pascal Taranto, Stephan Geonget, Jacques Jouet… une quinzaine d’écrivains, philosophes, seizièmistes, artistes qui, tous, convergeront vers Chinon ce week-end, pour des conférences, lectures, concerts, spectacle, dîner-théâtre et dégustations de vin de l’AOC Chinon, autour de l’oeuvre de François Rabelais.

Jean-Yves Jouannais 

Vendredi 10 novembre, 18h30, Maison Max Ersnt, Huismes

Jean-Yves Jouannais - Crédit phot o Alexandre Guirkinger© Alexandre Guirkinger

Jean-Yves Jouannais fut le rédacteur en chef de la prestigieuse revue Art Press, puis organisa de nombreuses expositions avant de se mettre à l’écriture. En 2008, il entame l’Encyclopédie des Guerres, sorte de collection absurde des citations de guerre dont MOAB est l’une des partitions.

Marcus Malte et Virginie Técheney 

Vendredi 10 novembre, 21h, Café Français, Chinon

MM - Crédit Philippe Matsas-min

© Matsas Philippe

Marcus Malte : En quelques années, Marcus Malte est devenu l’un des auteurs les plus novateurs et remarqués du roman noir français. Styliste impeccable, talent souvent primé, il a notamment écrit « La part des chiens », « Intérieur nord », « Carnage, constellation » et « Garden of love » (Grand Prix des Lectrices de ELLE 2008).

Virginie Teychené : Un premier album, Portraits, enregistré en 2007, rend la critique unanime et son passage au Festival de Jazz de Juan-les-Pins l’été suivant lui vaut un doublé unique : le Grand Prix du Jury et le Prix du public. L’album I Feel So Good de 2010 est suivi d’une tournée européenne et de l’enregistrement de Bright and Sweet, troisième opus acclamé à sa sortie en novembre 2012.

Mireille Huchon

Samedi 11 novembre, 14h30, Abbaye de Seuilly, Seuilly

Professeur à l’U.F.R. de Langue française de l’Université Paris-Sorbonne, spécialiste de la littérature du XVIème siècle. Vice-présidente de la Société d’Histoire Littéraire de la France, elle a dirigé des collections aux éditions Classiques Garnier dont les Etudes et essais sur la Renaissance, Textes de la Renaissance, Les Mondes de Rabelais. Parmi ses ouvrages, elle a écrit la biographie de Rabelais parue chez Gallimard en 2011 (ouvrage couronné par l’Académie française, grand prix de la biographie (littérature) en 2012) après avoir édité les œuvres complètes de Rabelais aux éditions de la Pléiade en 1994. Parmi les honneurs qu’elle a reçu signalons la Légion d’Honneur et l’ordre des Palmes académiques.

Mathieu Larnaudie

Samedi 11 novembre, 15h40, Abbaye de Seuilly, Seuilly

mathieu LarnaudieEn parallèle à ses études de lettres et de philosophie, Matthieu Larnaudie publie son premier roman en 2002. Membre du collectif Inculte, il a codirigé de 2004 à 2010 la revue et les éditions du même nom. Après l’arrêt de la publication de la revue, il poursuit désormais cette activité éditoriale au sein des éditions Inculte. Il a également dirigé, aux éditions Burozoïque, une collection consacrée au thème de l’utopie et intitulée « Le Répertoire des îles ». Son dernier ouvrage paru chez Actes sud en 2015 est intitulé « Notre désir est sans remède ».

Aya Iwashita

Samedi 11 novembre, 16h50, Abbaye de Seuilly, Seuilly

Spécialiste de Rabelais, Aya Iwashita enseigne a l’université de Kaio à Tokyo ou elle a obtenu son master de littérature. Elle s’est ensuite spécialisée en littérature française en menant un Doctorat à l’université de Paris IV Panthéon Sorbonne. Elle est membre de la Société française d’études du 16ème siècle. Elle a publié de nombreux articles sur François Rabelais et a participé en 2012 au LXIVe congrès de l’Association Internationale des Études françaises pour une intervention intitulée  « Comment le Japon lit Rabelais ».

Compagnie Discrète

Samedi 11 novembre, 19h30, Caves Painctes, Chinon

img-2851_origLa Compagnie Discrète est née sous l’initiative de deux artistes comédiens mimes, Adrien Fournier et Alexandre Finck. Cette compagnie est portée sur l’art du mime. Grâce à celui-ci et à leur travail basé sur l’improvisation, la poésie et l’humour, ils offrent une vision au public tout en lui laissant une liberté d’imagination et d’interprétation.

Pascal Brioist

Dimanche 12 novembre, 11h15, Forteresse royale de Chinon

Pascal Brioist est professeur d’histoire moderne au Centre d’Etudes supérieures de la Renaissance et à l’université de Tours. Il est l’auteur d’un « Léonard homme de guerre », chez Alma et d’un » Croiser le fer »  chez Champ Vallon ainsi que plusieurs articles sur Pietro Monte.

Stéphan Geonget

Dimanche 12 novembre, 12h, Forteresse royale de Chinon

Stéphan Geonget est maître de conférences à l’Université de Tours. Ancien élève de l’ENS Fontenay / Saint-Cloud, agrégé de Lettres moderne et membre junior de l’IUF, il a écrit ou dirigé une douzaine d’ouvrages qui portent sur la Renaissance française. Il a notamment consacré une grande partie de sa thèse, La notion de perplexité à la Renaissance, à Rabelais. Ses travaux actuels portent sur les relations entre littérature et droit à la Renaissance.

François Rigolot

Dimanche 12 novembre, 14h30, Salle Olivier Debré, Mairie de Chinon

François Rigolot a enseigné pendant 40 ans à l’Université de Princeton aux États-Unis où il détenait la chaire  de littérature de la Renaissance (Meredith Howland Pyne Professorship). Il a écrit plus de 200 articles et une vingtaine d’ouvrages savants sur des questions de poétique, de rhétorique et de stylistique chez les principaux écrivains de la Renaissance, dont Pétrarque, Érasme, Morus, Rabelais, Ronsard et Montaigne. Parmi les nombreux honneurs qu’il a reçus en France au cours de sa carrière, signalons les Palmes Académiques et l’Ordre National du Mérite.

Pascal Taranto

Dimanche 12 novembre, 15h40, Salle Olivier Debré, Mairie de Chinon

François Rigolot a enseigné pendant 40 ans à l’Université de Princeton aux États-Unis où il détenait la chaire  de littérature de la Renaissance (Meredith Howland Pyne Professorship). Il a écrit plus de 200 articles et une vingtaine d’ouvrages savants sur des questions de poétique, de rhétorique et de stylistique chez les principaux écrivains de la Renaissance, dont Pétrarque, Érasme, Morus, Rabelais, Ronsard et Montaigne. Parmi les nombreux honneurs qu’il a reçus en France au cours de sa carrière, signalons les Palmes Académiques et l’Ordre National du Mérite.

Jacques Jouet et Cécile Riou 

Tout au long du festival, Chinon, Huismes, Seuilly

Jacques Jouet et Cécile RiouJacques Jouet est membre de l’Oulipo depuis 1983. À la fois poète, romancier, nouvelliste, auteur de théâtre, essayiste, et artiste plasticien (il réalise des collages). Jacques Jouet participe, comme Hervé Le Tellier, à l’émission « Des Papous dans la tête » sur France Culture.
Il compose, depuis le premier avril 1992, un poème quotidien, Le Poème du jour.

Cécile Riou a écrit notamment « Chaîne et Chine » (2016) qui porte un regard attentif au monde à travers les tissus, et voyage entre Chine et Japon, et tisse une traduction de la poésie de Li Xingzaho et de la concrétude du monde. En 2016, ces poèmes sont accueillis dans  « À supposer le potentiel »,  de Jacques Jouet aux éditions « Nous ». Depuis le 1er février 2016, elle compose et adresse un poème par jour, qu’elle envoie par la poste aux habitants de la Lozère.

 

Le programme de l’édition 2017

Un programme varié et international !
NE_prog_verso
Des lectures, un film, une lecture concert « Les Harmoniques« , des visites de la Devinière, de la Forteresse royale de Chinon et de la Maison Max Ernst, des conférenciers internationaux : Aya Iwashita, maître de conférences au japon et François Rigolot, directeur du Centre d’Etudes sur la Renaissance (CESR) de l’Université de Princeton, des conférenciers du CESR de Tours, mais aussi Mireille Huchon, Pascal Taranto, un diner-théâtre avec le spectacle « Play War » de la Compagnie Discrète
 
Tout au long du festival retrouvez aussi le Projet Poétique Planétaire (PPP) qui consiste à adresser un poème à l’intention de chaque être humain vivant sur la Terre. Jacques Jouet et Cécile Riou viendront composer et distribuer des poèmes sur le thème de Rabelais, de la guerre et du vin.
 
 Enfin, venez rencontrer les vignerons de Chinon lors des pauses dégustations qui ponctueront les différents moments du festival !
liste dégustation

Edition 2017 !

La 3ème édition du festival Les Nourritures Élémentaires aura lieu du 9 au 12 novembre 2017 à Chinon et aux alentours.
La pensée de Rabelais s’exprimera une nouvelle fois au travers un festival unique en France, où philosophes, historiens et écrivains partagent leurs recherches, sans jargonner, en buvant à la source, le texte et le
vin… de Chinon ! Le thème de cette année sera la guerre.

Vous pouvez déjà noter la date dans vos agendas !

Vidéos des conférences de l’édition 2016

L’édition 2017 du festival se prépare, pour patienter, retrouvez les vidéos des conférences du festival 2016 sur le thème du rire.

Conférence du samedi 5 novembre 2016 :

Au 19e siècle, Rabelais suscite des réactions passionnées, éloges ou blâmes. Mais en réalité ses textes restent largement méconnus et son oeuvre mal comprise. » Marie-Ange Fougère Maître de conférence à l’Université de Bourgogne Franche Comté nous propose, à partir de ce
malentendu, de mieux comprendre ce qu’est le rire au 19e siècle.

Dominique Marchès, propriétaire de la maison
de l’artiste, explique lors d’une visite la filiation entre
Rabelais et les dadaïstes.

Conférence du dimanche 6 novembre 2016 :

Qu’y a-t-il de commun entre les oeuvres
de Rabelais et Cervantès ? C’est qu’il n’est pas possible
de les lire sans rire, qu’on soit seul ou en compagnie.
À travers sa lecture de Cervantès, François Bon tente
de faire « apparaître quelques harmoniques plus secrètes de l’invention chez Rabelais ».

Conférence de Stéphan Geonget, Maitre de conférence
au Centre d’Etudes sur la Renaissance à Tours : « Si Laurent Joubert consacre un célèbre traité au rire médical, il n’est pas le premier à écrire sur le sujet. Rabelais, médecin autant que moine, reprend à son compte différents auteurs antiques et en tire une réflexion qui intéresse d’autant plus le lecteur de ses romans qu’elle définit précisément le rapport qui peut exister entre les écrits du grand Chinonais et son lectorat ».

Conférence de Daniel Ménager, seiziémiste, spécialiste de la Renaissance en littérature : « Il est admis que l’on rit beaucoup dans l’oeuvre de Rabelais. On rit, expliquent souvent les critiques, parce que les personnages principaux sont heureux de vivre (…) ». Mais ce n’est peut-être pas si simple…

« Il est devenu de bon ton de s’offusquer du rire gras, sous prétexte qu’il peut-être discriminant, raciste, sexiste, ou misogyne. » Or, selon Pascal Taranto, le rire gras est tout le contraire. Ce philosophe et professeur des Universités à l’Université d’Aix Marseille, nous parle de ce rire gras propre à Rabelais.

Retour en images sur l’édition 2016 !

Jeudi 3 novembre - Visite de l'exposition "Les Invendus" au musée le Carroi par Cindy Daguenet
Jeudi 3 novembre – Visite de l’exposition « Les Invendus » au musée le Carroi par Cindy Daguenet © Alexis Courraud

 

Jeudi 3 novembre - Dégustation de vins du Domaine Jourdan Pichard au cinéma
Jeudi 3 novembre – Dégustation de vins du Domaine Jourdan Pichard au cinéma © Alexis Courraud
Jeudi 3 novembre -Projection et présentation du film "Maicunaïma"
Jeudi 3 novembre -Projection et présentation du film « Maicunaïma » © Alexis Courraud
Vendredi 4 novembre - Discussion sur les dangers du rire avec Marika Bret, DRH de Charlie Hebdo
Vendredi 4 novembre – Discussion sur les dangers du rire avec Marika Bret, DRH de Charlie Hebdo © Alexis Courraud
Vendredi 4 novembre - Lectures par François Bon
Vendredi 4 novembre – Lectures par François Bon © Alexis Courraud
Samedi 5 novembre - Visite de la Devinière et intronisations
Samedi 5 novembre – Visite de la Devinière et intronisations © Roger Pallone

 

 

Samedi 5 novembre - Conférence sur le rire par Prosperpine
Samedi 5 novembre – Conférence sur le rire par Proserpine © Nicole Duval
Samedi 5 novembre - A dada sur mon banquet !
Samedi 5 novembre – A dada sur mon banquet ! © Fabienne Boueroux
Samedi 5 novembre - A dada sur mon banquet !
Samedi 5 novembre – A dada sur mon banquet ! © Fabienne Boueroux
Samedi 5 novembre - A dada sur mon banquet !
Samedi 5 novembre – A dada sur mon banquet ! © Fabienne Boueroux

 

Dimanche 6 novembre – Conférence de Daniel Ménager © Nicole Duval
Dimanche 6 novembre - Clôture du festival par une table ronde animée par Pascal Taranto au Café Français © Nicole Duval
Dimanche 6 novembre – Clôture du festival par une table ronde animée par Pascal Taranto au Café Français
© Nicole Duval